Géométrie

Composition géométrique

picsart_06-29-03-53-22.jpg

A l’heure où la méthode Heuristique prend une place de plus en plus grande en pédagogie, quoi de mieux que de découvrir les mathématiques comme sujet de l’art et non seulement comme un outil.

La géométrie a souvent été présente dans l’histoire de l’art notamment au début de l’art moderne. Les formes géométriques simples ont été mises en exergue dans les courants artistiques du Suprématisme et du Constructivisme. Ainsi cette séance permettra des références à de nombreux artistes tels que Malevitch puis Klee, Delaunay, Kandinsky, Mondrian, Auguste Herbin, Gilles Drouin…

Voici une séance qui permet d’aborder les notions de figures planes simples en géométrie (carré, cercle, triangle…) et le travail de composition plastique.

J’ai donné aux élèves une fiche avec les figures dessinées (mes CP étant encore trop petits pour suivre des programmes de construction de figures…;-)). Ils devaient au préalable reconnaitre les figures imprimées. Puis ils les ont colorées en choisissant le medium: peinture, pastels à l’huile, encre, feutres, collage…

Vous pouvez l’imprimer ici.

document_2.jpg

Une fois le passage à la couleur terminé, les élèves découpent leurs formes. Ils doivent ensuite rechercher une composition plastique correspondant à ce qu’ils veulent raconter. Ils occupent donc l’espace comme ils le souhaitent, ils peuvent aussi superposer les formes. Quand toutes les créations sont terminées, on peut envisager une séance de langage oral où chaque élève viendrait présenter son travail aux autres, en racontant la petite histoire liée à sa composition plastique.

Publicités

Art optique

Une idée d’activité en op’art qui change un peu des dessins en code barre ou des sphères en damier! Cette séance permet de travailler à la fois en géométrie, mesures et arts plastiques.

Le principe est tout simple. On dessine une forme sur le centre de la feuille au crayon à papier (ici, pour mes petits CP, des animaux faits au pochoir). Ensuite, on trace, au stylo ou au feutre très fin noir, des lignes verticales pour faire le fond et des lignes horizontales dans la forme choisie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La difficulté est évidemment le tracé à la règle. Pour mes CP, j’avais gradué la feuille pour qu’ils se repèrent davantage.Voici le modèle ici.

On peut aussi utiliser du papier millimétré avec les grands ou tout simplement leur faire graduer la feuille auparavant.

Pour mes petits élèves, l’entrainement a payé et ils ont tous réalisé de belles productions, même si les débuts n’ont pas été toujours faciles pour certains …;-)

En bonus, un petit collector des plus beaux: 😀 😀 😀

Au final, ils ont tellement aimé cette activité que c’est devenu un travail en autonomie récurrent dans la classe.

IMG_20180406_115522

Pour illustrer cette séance en histoire de l’art sur l’art optique, je vous conseille Une minute au musée sur Rêve de Victor Vasarely ainsi que le diaporama et la fiche artiste trouvés sur le blog de La classe des gnomes. Nous pouvons également aborder les œuvres de Sol LeWitt, artiste américain et figure aussi du op’art.

Fête des mères, inspiration M.C.Escher

Suite à ma lecture d’un article sur Maurits Cornelis Escher trouvé ici, j’ai eu l’idée de me servir des pavages pour fabriquer un bijou pour la fête des mères. Je n’ai pas encore testé avec ma classe (même si je fais chaque année du plastique fou et que c’est toujours une réussite;-)) mais ces bijoux ont été réalisés sans problèmes par ma fille qui est en CE1.

Tout d’abord, imprimer le fichier pdf des pavages trouvé sur le site donné plus haut. J’ai réduit le format des pdf en A5 en les photocopiant (ça donne des pavages plus petits et c’est plus joli).

Ensuite, on trace les pavages sur du plastique fou (ou on peut les photocopier si votre plastique fou résiste à la photocopieuse). On colorie au crayon de couleur ou au feutre permanent.

Puis on découpe la forme qu’on désire dans le plastique. Attention, il rétrécit beaucoup donc il faut des formes assez grandes. On n’oublie pas de perforer le plastique à l’endroit où l’on voudra mettre le fil. On met au four (le temps et la température sont variables selon les marques de plastique fou).

Voici le plastique avant cuisson:

IMG_20180403_180331

Après cuisson:

IMG_20180403_181228

Enfin, on accroche un joli fil, quelques perles et le tour est joué. On peut compléter le cadeau par une carte réalisée aussi avec les pavages que l’on colorie tout simplement!

IMG_20180404_144307

IMG_20180404_144320

IMG_20180404_144414

Pour les plus grands, ce bricolage peut être complété par un pavage réalisé avec un gabarit que les enfants vont construire eux-mêmes (voir explication, toujours sur la page de Canson). Ceci est un très bon exercice de repérage et déplacement dans l’espace.

Ma collègue s’est lancée dans cette production avec ses élèves de CM1/CM2 et voici ce que ça donne (bravo à eux pour leur patience et leurs magnifiques pavages!):

Pour la fiche artiste, je vous conseille celle du blog Les trouvailles de Karinette que je trouve très complète.

Joan Miró – Découverte –

 

PicsArt_01-25-09.35.35

Pour notre première séance sur Joan Miró, nous avons tout d’abord étudié certaines de ses œuvres sur le TNI. Les élèves ont cherché les points communs entre ses différentes peintures: les couleurs (jaune, vert, bleu, rouge), les lignes noires, les formes répétées (étoiles, ronds, triangle…). Grâce à cette analyse, nous avons pu aborder la notion de lignes droites/courbes, lignes ouvertes/fermées…Bref cet artiste va nous permettre de travailler la motricité fine et la géométrie!

J’ai ensuite demandé aux élèves de reprendre certaines formes présentes dans les tableaux de Miró et d’essayer d’en faire leur propre dessin sur l’ardoise. Bien leur spécifier qu’ils doivent remplir tout l’espace blanc.

Ensuite, chaque élève avait une feuille blanche format A4, un feutre fin noir et des pastels grasses (bleu, rouge, jaune et vert) et devait dessiner en s’inspirant des formes de Miró.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour les élèves ayant fini leur travail avant les autres, j’avais mis en place un petit atelier où la consigne était la même, seul le support et les outils différaient. Les élèves ont dessiné sur une feuille de rhodoïd de format A4, coupée en deux dans la hauteur. Ils pouvaient utiliser des feutres permanents ou de la peinture vitrail.

IMG_20180125_154304

La transparence du rhodoïd permet de pouvoir accrocher leurs dessins sur les vitres et sur le fil de la classe.

PicsArt_01-25-09.19.37

Pour la fiche artiste, je vous renvoie sur le blog de la vie en classe qui propose une fiche cycle 2 et une lecture documentaire cycle 3.

La suite de notre travail sur Joan Miró dans le prochain article du blog, avec une petite présentation de la technique du monotype!

 

Quadrillages en couleurs chaudes et froides

IMG_20171221_150905

Pour aborder la notion de couleurs chaudes/couleurs froides avec mes CP, je commence par la fiche d’exercice trouvée sur le site d’Amélie Pepin.

Lors d’une deuxième séance, on s’amuse à trier les feutres des enfants en dissociant couleurs chaudes et couleurs froides. Chaque élève choisit un ensemble de couleurs puis je leur distribue le quadrillage, imprimé sur du papier épais:

Modèles Quadrillages

Je leur montre sur le TNI comment se repérer et se déplacer sur le quadrillage (exercice parfait pour compléter une séance de géométrie sur repérage et déplacement sur quadrillage 😉). Bien insister sur le fait de colorier en diagonale, sans dépasser les carreaux ni perdre l’ordre de ces couleurs. Au début, ça donne ça:

IMG_20171220_113442

Ensuite, nous avons affiché les dessins, de manière à voir apparaitre les carrés formés par les coloriages. « Ohhhhhh, c’est beau maitresse!!!  »

IMG_20171221_153853

Les élèves adorent cette activité, donc on la reprend plusieurs fois dans l’année. On peut notamment s’en servir pour confectionner de jolis marque-pages à offrir! (voir modèles quadrillages plus haut, également pour le marque-pages).

IMG_20171222_112547