Coloriage

La rentrée: décorer sa classe

Pour présenter ses élèves et décorer la classe et les couloirs, voici 2 activités que je fais chaque année:

IMG_20171127_085752

  • le blason/fanion pour se présenter que vous pouvez retrouver sur le blog de Kalolanéa. Chaque élève vient expliquer son travail aux autres puis je les accroche sur le fil de la classe avec les pinces à linge pour décorer.

Image associée

Ensuite, pour remplir rapidement les murs vides de la classe en début d’année, voici 3 activités :

  • La colombe de la paix qui est une séance collective et peut être reliée à l’élaboration des règles de vie de la classe (projet coopératif).

PicsArt_01-18-08.34.27

  • Une séance sur les quadrillages qui permet d’aborder la notion de couleurs chaudes et froides dès le début de l’année ainsi que le repérage sur quadrillage.

IMG_20171127_085556

Dans le prochain article, je vous proposerai d’autres activités à mettre en place pour la rentrée des classes.

Publicités

La rentrée: présenter sa classe

Qui dit vacances, dit rentrée, alors on se prépare!

En début d’année, j’aime bien que les enfants se présentent aux autres élèves de la classe mais aussi aux autres élèves et enseignants de l’école. J’aime bien aussi l’idée qu’ils appartiennent à un groupe classe, c’est à dire à une entité soudée et où l’engagement et le projet collectif prennent tout leur sens.

Donc voici plusieurs activités qui aident à la coopération dès le début d’année:

  • Le trombinoscope

Vous pouvez créer le trombinoscope de la classe, en vous inspirant de Keith Haring ici, ou de David Teniers ici.

Pendant plusieurs années, j’ai aussi fait le trombinoscope à la manière de Benjamin Saulnier Blache. Vous pouvez retrouver la séance sur le blog d’Arts visuels école.

IMAG1041re

  • Le puzzle de la classe

puzzle trombi

J’affiche souvent le puzzle de la classe sur la porte vitrée de ma classe, les autres élèves le découvrent durant la récréation!

Vous pouvez retrouver le modèle du puzzle sur le blog de Dix mois.

*********

Enfin, je prends toujours des photos souvenirs du premier jour de classe (avec les visages, bien évidemment ;-), ça peut servir pour les cadeaux des fêtes de parents!

Dans le prochain article, je vous présenterai quelques activités rapides et sympas pour décorer sa classe en début d’année.

Portraits détournés

PicsArt_05-11-11.47.36

Pour faire suite à mes articles sur le détournement d’images, ici et , voici un nouvel exercice dans la même veine.

Nous sommes partis du fameux tableau de David Teniers, intitulé « La galerie de l’archiduc Léopold Guillaume à Bruxelles » peint en 1651.

e8fbb7c209abfa231b2c74046f040fe8

Pour la petite histoire sur cette œuvre, David Teniers s’est peint lui-même en train de présenter de nouvelles acquisitions à l’archiduc, lors de la visite de celui-ci à la galerie. Les tableaux collectionnés par l’archiduc sont reproduits fidèlement, même si Teniers prend parfois quelques libertés avec les formats. On peut ainsi reconnaître chacun des tableaux. L’essentiel de ceux-ci sont des toiles de maitres italiens du XVIe siècle avec une nette prépondérance des peintres vénitiens (Tintoret, Titien, Bassano, Véronèse).

Pour travailler sur cette œuvre avec les élèves, j’ai repris le tableau et y ai inséré des vides à compléter.

La galerie de tableaux de l_archiduc Leopold Guillaume à Bruxelles retouchée

Puis avec l’application Posterazor, j’ai créé un puzzle afin d’agrandir l’image. Vous pouvez l’imprimer ici.

Les enfants ont dessiné leurs autoportraits sur du papier kraft et nous avons collé le tout dans les cases vides. Cette année, je n’avais pas beaucoup d’élèves donc chacun avait un cadre, mais on peut aussi faire dessiner les enfants en duo ou trio sur le même cadre (où chacun dessine le portrait de l’autre).

Cette activité est parfaite pour le début de l’année afin de concevoir le trombinoscope de la classe. Elle peut aussi être faite dans le cadre d’une séquence sur le portrait/autoportrait.

Pages de garde à colorier 2018/2019

IMG_20180523_082800

Le mois de juin est déjà bien avancé donc on se prépare activement pour la rentrée qui arrive!

Et qui dit rentrée, dit organisation des cahiers et pages de garde.

Ainsi, je vous propose mes pages de garde à colorier pour l’année 2018/2019. J’aime bien que la page de garde soit présentée sous forme d’un coloriage « anti-stress » (parait que c’est thérapeutique…😉) car ça permet aux élèves de pouvoir s’occuper quand ils ont fini un travail (surtout mes petits CP en début d’année). Et puis ça colore les cahiers et leur donne plus envie d’apprendre (si, si, on y croit!!!).

Pour imprimer, c’est par ici (tout est en format A4, donc il faut juste réduire en A5 pour les petits cahiers) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Art et football

IMG_20180604_164905

Cette année, j’ai la grande chance 😉 d’avoir beaucoup d’élèves qui sont absolument fans de foot! Alors en ces temps de coupe du monde, quoi de mieux qu’une petite activité artistique ayant comme support un ballon de football!

Je suis repartie des œuvres de Sol LeWitt dont j’ai déjà parlé ici. Vous trouverez la fiche artiste sur le blog de Saperlipopette.

Les élèves avaient le choix de compléter leurs dessins aux pastels à l’huile ou au feutre.

Cette séance a beaucoup plu à mes petits élèves donc je leur ai proposé de réinvestir quelques-uns des artistes que l’on avait abordés durant l’année et d’illustrer leur ballon en référence à…

Pour mettre en place cette activité en cycle 1 et 2 (je laisserai les cycles 3 dessiner leurs graphismes seuls), voici les modèles à imprimer:

Tous ces ballons (que j’ai plastifié par deux) décorent maintenant la classe afin d’accueillir dignement le début de la coupe du monde dans quelques jours!

Pour compléter cette séance, je me suis servie des fiches proposées sur le blog Le livre du Sapienta qui a fait un énorme travail sur la coupe du monde 2018 !

Isabelle Kessedjian, découverte

PicsArt_05-03-09.32.03

Dans le cadre de notre travail sur le portrait et l’autoportrait, nous avons découvert les dessins d’Isabelle Kessedjian. Beaucoup d’élèves connaissaient déjà le travail de cette artiste et étaient donc ravis.

Tout d’abord, nous avons regardé plusieurs de ces dessins pour les analyser et voir les traits communs  à tous: grosse tête ronde, 3 cercles concentriques pour les yeux, bras derrière le dos, corps qui part de la tête… Ensuite, j’ai tracé deux modèles sur le TNI et les enfants devaient s’entrainer à se dessiner de la même manière sur leurs ardoises.

IMG_20180503_143415

Puis, les élèves ont repris leurs modèles sur feuille Canson blanche, format A5. Ils ont dessiné au crayon à papier et ensuite colorié aux pastels grasses.

Pour compléter ce travail, je vous conseille l’article très complet de Fofyàl’école et la fiche artiste de Saperlipopette.

Cette séance a été une introduction à la réalisation d’un chouette set de table dont je vous parle très bientôt!!!

 

Continuer un dessin de Jean Dubuffet

PicsArt_04-12-04.29.22

Il y a quelques semaines, nous nous sommes intéressés avec mes élèves à l’art Brut et plus précisément à Jean Dubuffet. Nous avons regardé et étudié plusieurs œuvres de lui. Je vous conseille le site de la fondation de Jean Dubuffet pour en savoir davantage sur cet artiste. Nous avons aussi visionné la petite série Une minute au musée consacrée à l’œuvre Site agité.

Je suis partie d’un coloriage que j’avais trouvé sur Momes.net mais impossible de remettre la main dessus sur leur site donc le voici en version pdf.

On imprime le document tel quel pour des cycles 3 mais on peut l’agrandir pour des cycles 2 afin d’avoir des formes plus grosses et donc plus simples au niveau du graphisme. Ensuite, on divise ce document en petits carrés de 6cm/6cm.

IMG_20171220_153655

On distribue à chaque enfant une feuille blanche épaisse type canson (format A5 pour mes CP) et un petit carré que l’élève va coller au centre de sa feuille.

Ensuite, il doit, au stylo ou au feutre fin noir, continuer les lignes présentes sur la photocopie. Puis quand toute la feuille est dessinée, on passe à la couleur (feutres fins rouge et bleu foncé)

Plusieurs contraintes à respecter par les élèves:

  • remplir toute la feuille avec des lignes courbes fermées
  • repasser avec son stylo le tracé de la photocopie
  • ne pas laisser de hachures en noir, repasser au feutre bleu ou rouge
  • faire au moins 3 ou 4 formes coloriées et hachurées
  • la production est finie quand on ne s’aperçoit plus qu’il y a un modèle collé au centre…enfin normalement 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la fiche artiste, je vous renvoie sur le blog de Saperlipopette.

Fête des pères, inspiration Delaunay

picsart_04-25-066203820986855047898.jpg

« Les papas, ça aime bien l’apéro! » et comme les enfants ont toujours raison, nous voilà partis pour confectionner de beaux sous verres en s’inspirant des disques simultanés de Delaunay.

Il y a quelques années, j’avais trouvé sur la toile un coloriage inspiré du travail de Robert et Sonia Delaunay. Malheureusement, il n’existe plus donc je vous le mets directement en pdf.

J’ai pris une partie seulement de ce coloriage que j’ai photocopié sur une feuille blanche.

Document 4_2

Les modèles sont à imprimer ici.

Chaque élève a colorié son dessin aux pastels à l’huile, en respectant les couleurs chaudes ou froides. Puis ils ont passé de l’encre de couleur, au choix, jaune, orange, violet, bleu…selon le rendu que l’on souhaite (plus ou moins lumineux/foncé). Enfin, une fois sec, ils passent au pinceau brosse de la peinture dorée très diluée pour illuminer un peu leurs productions.

Nous avons collé ces dessins sur du papier épais noir puis j’ai plastifié le tout. Nos dessous de verre pour les papas sont prêts! Les élèves en ont confectionné 6 chacun, afin que maman (qui aime bien les apéros aussi 😉 puisse trinquer avec papa, et les voisins aussi…!!!

Et sinon, coté histoire de l’art, sur Robert et/ou Sonia Delaunay c’est par ici:

  • avec une vidéo de France TV éducation, plutôt pour les cycles 3
  • et la fiche artiste de Mitsouko au CP que je trouve très bien, comme l’ensemble de son article d’ailleurs!

Fête des mères, inspiration M.C.Escher

Suite à ma lecture d’un article sur Maurits Cornelis Escher trouvé ici, j’ai eu l’idée de me servir des pavages pour fabriquer un bijou pour la fête des mères. Je n’ai pas encore testé avec ma classe (même si je fais chaque année du plastique fou et que c’est toujours une réussite;-)) mais ces bijoux ont été réalisés sans problèmes par ma fille qui est en CE1.

Tout d’abord, imprimer le fichier pdf des pavages trouvé sur le site donné plus haut. J’ai réduit le format des pdf en A5 en les photocopiant (ça donne des pavages plus petits et c’est plus joli).

Ensuite, on trace les pavages sur du plastique fou (ou on peut les photocopier si votre plastique fou résiste à la photocopieuse). On colorie au crayon de couleur ou au feutre permanent.

Puis on découpe la forme qu’on désire dans le plastique. Attention, il rétrécit beaucoup donc il faut des formes assez grandes. On n’oublie pas de perforer le plastique à l’endroit où l’on voudra mettre le fil. On met au four (le temps et la température sont variables selon les marques de plastique fou).

Voici le plastique avant cuisson:

IMG_20180403_180331

Après cuisson:

IMG_20180403_181228

Enfin, on accroche un joli fil, quelques perles et le tour est joué. On peut compléter le cadeau par une carte réalisée aussi avec les pavages que l’on colorie tout simplement!

IMG_20180404_144307

IMG_20180404_144320

IMG_20180404_144414

Pour les plus grands, ce bricolage peut être complété par un pavage réalisé avec un gabarit que les enfants vont construire eux-mêmes (voir explication, toujours sur la page de Canson). Ceci est un très bon exercice de repérage et déplacement dans l’espace.

Ma collègue s’est lancée dans cette production avec ses élèves de CM1/CM2 et voici ce que ça donne (bravo à eux pour leur patience et leurs magnifiques pavages!):

Pour la fiche artiste, je vous conseille celle du blog Les trouvailles de Karinette que je trouve très complète.

Écrire un livre en arts plastiques

Document_2

Suite à notre travail, Rencontres autour de Keith Haring, nous nous sommes retrouvés avec pleins de bonhommes de toutes les couleurs. Nous en avons accroché certains dans la classe et puis nous avons eu l’idée de créer un livre autour de ces figurines et de tout ce qu’on avait appris sur les peintres. Du coup, nous voici en train de réaliser un conte en randonnée, un peu sur le modèle de Musette Souricette.

Nous avons commencé le début du livre en dictée à l’adulte puis les élèves se sont répartis en 8 groupes pour travailler chacun sur un artiste. Ils avaient juste à présenter le tableau étudié en une phrase. Puis, nous avons écrit la fin de l’histoire en classe entière, à nouveau en dictée à l’adulte. Le texte est assez long mais comme c’est un conte en randonnée, la structure y est répétitive et du coup la production écrite n’a pas été trop lourde pour mes CP.

Pour les illustrations, nous avons choisi nos plus beaux bonhommes et ajouté l’œuvre correspondante, ainsi qu’un portrait de l’artiste! Le tout présenté avec des cadres, comme dans un musée…

Ce travail nous a pris plusieurs semaines mais tout le monde est très content du résultat. Il ne nous reste plus qu’à le faire imprimer et relier afin que chaque élève reparte avec son exemplaire.Document_3

IMG_20180415_195835

Document_5

Document_6

Document_7

IMG_20180415_195849

Document_9

Document_10

Document_11

Pour voir le texte d’un peu plus près et connaitre les références des tableaux utilisés, c’est par ici.