lignes ouvertes et fermées

Lignes fermées et ouvertes

PicsArt_04-04-05.16.09

Dans le cadre de notre travail sur l’abécédaire, nous avons étudié la lettre P. Nous sommes partis des mots Pastels à l’huile pour l’outil à utiliser et Photocopier et Prolonger pour les actions plastiques à réaliser. En histoire de l’art, nous avons étudié les œuvres de Picasso, dont j’avais déjà parlé ici et .

Chaque élève disposait d’une photocopie du dessin « Le chameau » de Pablo Picasso (à imprimer ici). Il devait coller ce dessin sur une feuille canson blanche de format A5.

20190404_140510

Ensuite, au crayon à papier, il prolonge ce dessin en partant de l’oreille du chameau, forme une ligne courbe qui occupe tout l’espace de la feuille et finit à la patte avant du chameau. Puis il repasse au feutre noir fin. La difficulté pour mes CP a été de faire une ligne continue sans lever le crayon!

20190404_140924

Avec les pastels à l’huile, les enfants ont mis en couleur uniquement l’espace formé par les lignes fermées. Ils ne doivent pas tenir compte de la photocopie collée sur la feuille qui se fond dans le dessin. Avec mes CP, nous avions choisi d’utiliser uniquement les couleurs froides.

20190404_141830

Ce travail parait simple mais en cycle 2, les élèves devront au préalable travailler sur « lignes ouvertes et fermées » en géométrie car sinon ils auront du mal à se repérer.

20190404_145641

Nous avons prolongé cette séance par un travail de modelage avec du fil de fer.

 

Chaque espace formé par des lignes fermées est rendu visible en collant un fond, à la manière de la poésie de papier.

20190509_081112.jpg

Publicités

Joan Miró – Découverte –

 

PicsArt_01-25-09.35.35

Pour notre première séance sur Joan Miró, nous avons tout d’abord étudié certaines de ses œuvres sur le TNI. Les élèves ont cherché les points communs entre ses différentes peintures: les couleurs (jaune, vert, bleu, rouge), les lignes noires, les formes répétées (étoiles, ronds, triangle…). Grâce à cette analyse, nous avons pu aborder la notion de lignes droites/courbes, lignes ouvertes/fermées…Bref cet artiste va nous permettre de travailler la motricité fine et la géométrie!

J’ai ensuite demandé aux élèves de reprendre certaines formes présentes dans les tableaux de Miró et d’essayer d’en faire leur propre dessin sur l’ardoise. Bien leur spécifier qu’ils doivent remplir tout l’espace blanc.

Ensuite, chaque élève avait une feuille blanche format A4, un feutre fin noir et des pastels grasses (bleu, rouge, jaune et vert) et devait dessiner en s’inspirant des formes de Miró.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour les élèves ayant fini leur travail avant les autres, j’avais mis en place un petit atelier où la consigne était la même, seul le support et les outils différaient. Les élèves ont dessiné sur une feuille de rhodoïd de format A4, coupée en deux dans la hauteur. Ils pouvaient utiliser des feutres permanents ou de la peinture vitrail.

IMG_20180125_154304

La transparence du rhodoïd permet de pouvoir accrocher leurs dessins sur les vitres et sur le fil de la classe.

PicsArt_01-25-09.19.37

Pour la fiche artiste, je vous renvoie sur le blog de la vie en classe qui propose une fiche cycle 2 et une lecture documentaire cycle 3.

La suite de notre travail sur Joan Miró dans le prochain article du blog, avec une petite présentation de la technique du monotype!