Encre

Fête des pères, inspiration Delaunay

picsart_04-25-066203820986855047898.jpg

« Les papas, ça aime bien l’apéro! » et comme les enfants ont toujours raison, nous voilà partis pour confectionner de beaux sous verres en s’inspirant des disques simultanés de Delaunay.

Il y a quelques années, j’avais trouvé sur la toile un coloriage inspiré du travail de Robert et Sonia Delaunay. Malheureusement, il n’existe plus donc je vous le mets directement en pdf.

J’ai pris une partie seulement de ce coloriage que j’ai photocopié sur une feuille blanche.

Document 4_2

Les modèles sont à imprimer ici.

Chaque élève a colorié son dessin aux pastels à l’huile, en respectant les couleurs chaudes ou froides. Puis ils ont passé de l’encre de couleur, au choix, jaune, orange, violet, bleu…selon le rendu que l’on souhaite (plus ou moins lumineux/foncé). Enfin, une fois sec, ils passent au pinceau brosse de la peinture dorée très diluée pour illuminer un peu leurs productions.

Nous avons collé ces dessins sur du papier épais noir puis j’ai plastifié le tout. Nos dessous de verre pour les papas sont prêts! Les élèves en ont confectionné 6 chacun, afin que maman (qui aime bien les apéros aussi 😉 puisse trinquer avec papa, et les voisins aussi…!!!

Et sinon, coté histoire de l’art, sur Robert et/ou Sonia Delaunay c’est par ici:

  • avec une vidéo de France TV éducation, plutôt pour les cycles 3
  • et la fiche artiste de Mitsouko au CP que je trouve très bien, comme l’ensemble de son article d’ailleurs!
Publicités

Trombinoscope façon Keith Haring

PicsArt_03-22-05.02.23

Pour cette production, je me suis inspirée d’un coloriage trouvé ici.

Nous avons commencé par faire le fond avec des cercles tracés aux pastels à l’huile, en partant du vert clair au centre. Puis, nous avons peint à l’encre verte (claire au centre et plus foncée autour).

Chaque enfant avait un modèle de bonhomme, quelques papiers de soie, des ciseaux et un tube de colle. Ils devaient coller des petits morceaux de toutes les couleurs afin de recouvrir entièrement le personnage. Bien leur préciser qu’il faut mettre la colle sur le bonhomme et non sur le papier de soie. Ils peuvent superposer leurs collages afin de ne plus du tout voir le blanc de la feuille. Enfin, ils découpent leur création!

IMG_20180323_115350

Je me suis chargée de décorer le loup avec des morceaux de papier de soie noir.

Voici les modèles à imprimer:

Modèle loup

Modèle enfants

Enfin, nous collons nos créations sur le fond, on ajoute quelques tracés au marqueur noir et surtout on colle nos petites photos sur chaque personnage pour transformer cette production en trombinoscope!

Cette activité est donc parfaite pour présenter la classe, notamment en début d’année! Elle peut aussi être un bon support à une séance d’EMC: connaissance de soi et des autres, se sentir membre d’une collectivité…

PicsArt_03-22-05.03.52

Côté histoire de l’art, je vous conseille deux courtes vidéos sur le travail de Keith Haring: Une minute au musée et D’art d’art (plus pour les cycles 3). Pour la fiche artiste, voici celle de Saperlipopette.

Papillons

IMG_20170310_150037

Bientôt le printemps! Alors on se prépare avec cette petite activité ludique autour des papillons qui permet d’utiliser 3 techniques plastiques.

  • Peinture en symétrie: les enfants disposent des taches de gouache sur leurs papillons puis les plient en suivant l’axe de symétrie.

PicsArt_02-09-09.01.01

  • Pastels grasses et encre: les enfants dessinent des graphismes aux pastels à l’huile sur leurs papillons (ici ronds et points), puis peignent avec l’encre de la couleur de leur choix.

PicsArt_02-09-08.59.51

  • Collage papier de soie: les enfants découpent des petits morceaux de papier de soie et les collent sur leurs papillons à l’aide de colle vinylique, qui sert aussi de vernis.

PicsArt_02-09-08.58.28

Et voici les Gabarits papillons à imprimer.

Joan Miró – Monotypes –

PicsArt_02-01-06.43.52

Nous continuons notre travail sur Miró en utilisant cette fois-ci la technique du monotype.

Le monotype est un procédé d’impression où il s’agit de peindre sur un support non poreux (verre, plexiglas…). La peinture est ensuite passée sous presse avec un papier qui reçoit l’épreuve.

Dans un premier temps, les enfants ont repris les différentes formes que nous avions vues la semaine passée dans les œuvres de Miró. Chaque élève a dessiné sur son ardoise la forme qu’il préférait:

Puis j’ai repris toutes les formes collectées et nous avons créé notre répertoire de formes que vous pouvez imprimer ici.

PicsArt_02-01-09.05.59

Dans un deuxième temps, chaque élève est venu créé individuellement son monotype pendant que les autres faisaient un coloriage de Miró trouvé ici:

Coloriage Miro

Pour la technique du monotype, j’ai enduit, au rouleau en mousse, la surface d’un miroir de gouache noire, puis les enfants sont venus dessiner leurs formes à l’aide d’un coton tige. Nous avons fait l’impression sur une feuille de canson blanche format A5.

L’impression est plus ou moins foncée selon le dosage de peinture sur la plaque et le poids de la presse sur la feuille.

IMG_20180201_141911

Dans un dernier temps, les élèves ont peint à l’encre leurs impressions avec les couleurs de Miró, of course!

IMG_20180201_154758

Et voici le résultat final:

PicsArt_02-01-06.41.44

Prochain article sur le blog: la dernière partie de notre travail sur Miró, une activité ludique et collective!

Matisse – Polynésie, la mer –

5_image_polynesie_1

Nous commençons notre travail sur Henri Matisse en partant de l’œuvre Polynésie, la mer réalisée en 1946.

Nous avons travaillé collectivement sur un grand format (3 feuilles format raisin réunies), en utilisant la technique du collage, comme Matisse.

IMG_20150320_115108

Pour réaliser le fond, les enfants ont collé (à la colle vinylique) du papier de soie de différentes teintes (bleu clair et foncé, blanc), du papier kraft bleu foncé, du papier crépon bleu clair, du papier métallisé bleu ainsi que des morceaux de papier aluminium. Ensuite, une fois sec, ils ont peint par dessus avec de l’encre bleu cyan.

IMG_20150320_115142(1)RE

Dans un second temps, nous avons analysé ensemble les différentes formes présentes dans le tableau de Matisse. Et hop! un petit travail en vocabulaire sur le champ lexical de la mer: algue, méduse, poisson, pieuvre…

Les enfants se sont amusés à reproduire ces différentes formes sur du papier canson blanc. Puis ils les ont découpées et collées sur le fond.

IMG_20150320_115119

Pour compléter la séance, la fiche artiste que vous trouverez sur le site de Saperlipopette.

Dans le prochain article du blog, nous vous présenterons la suite de notre travail sur Henri Matisse!