Collage

La rentrée: décorer sa classe

Pour présenter ses élèves et décorer la classe et les couloirs, voici 2 activités que je fais chaque année:

IMG_20171127_085752

  • le blason/fanion pour se présenter que vous pouvez retrouver sur le blog de Kalolanéa. Chaque élève vient expliquer son travail aux autres puis je les accroche sur le fil de la classe avec les pinces à linge pour décorer.

Image associée

Ensuite, pour remplir rapidement les murs vides de la classe en début d’année, voici 3 activités :

  • La colombe de la paix qui est une séance collective et peut être reliée à l’élaboration des règles de vie de la classe (projet coopératif).

PicsArt_01-18-08.34.27

  • Une séance sur les quadrillages qui permet d’aborder la notion de couleurs chaudes et froides dès le début de l’année ainsi que le repérage sur quadrillage.

IMG_20171127_085556

Dans le prochain article, je vous proposerai d’autres activités à mettre en place pour la rentrée des classes.

Publicités

La rentrée: présenter sa classe

Qui dit vacances, dit rentrée, alors on se prépare!

En début d’année, j’aime bien que les enfants se présentent aux autres élèves de la classe mais aussi aux autres élèves et enseignants de l’école. J’aime bien aussi l’idée qu’ils appartiennent à un groupe classe, c’est à dire à une entité soudée et où l’engagement et le projet collectif prennent tout leur sens.

Donc voici plusieurs activités qui aident à la coopération dès le début d’année:

  • Le trombinoscope

Vous pouvez créer le trombinoscope de la classe, en vous inspirant de Keith Haring ici, ou de David Teniers ici.

Pendant plusieurs années, j’ai aussi fait le trombinoscope à la manière de Benjamin Saulnier Blache. Vous pouvez retrouver la séance sur le blog d’Arts visuels école.

IMAG1041re

  • Le puzzle de la classe

puzzle trombi

J’affiche souvent le puzzle de la classe sur la porte vitrée de ma classe, les autres élèves le découvrent durant la récréation!

Vous pouvez retrouver le modèle du puzzle sur le blog de Dix mois.

*********

Enfin, je prends toujours des photos souvenirs du premier jour de classe (avec les visages, bien évidemment ;-), ça peut servir pour les cadeaux des fêtes de parents!

Dans le prochain article, je vous présenterai quelques activités rapides et sympas pour décorer sa classe en début d’année.

Portraits détournés

PicsArt_05-11-11.47.36

Pour faire suite à mes articles sur le détournement d’images, ici et , voici un nouvel exercice dans la même veine.

Nous sommes partis du fameux tableau de David Teniers, intitulé « La galerie de l’archiduc Léopold Guillaume à Bruxelles » peint en 1651.

e8fbb7c209abfa231b2c74046f040fe8

Pour la petite histoire sur cette œuvre, David Teniers s’est peint lui-même en train de présenter de nouvelles acquisitions à l’archiduc, lors de la visite de celui-ci à la galerie. Les tableaux collectionnés par l’archiduc sont reproduits fidèlement, même si Teniers prend parfois quelques libertés avec les formats. On peut ainsi reconnaître chacun des tableaux. L’essentiel de ceux-ci sont des toiles de maitres italiens du XVIe siècle avec une nette prépondérance des peintres vénitiens (Tintoret, Titien, Bassano, Véronèse).

Pour travailler sur cette œuvre avec les élèves, j’ai repris le tableau et y ai inséré des vides à compléter.

La galerie de tableaux de l_archiduc Leopold Guillaume à Bruxelles retouchée

Puis avec l’application Posterazor, j’ai créé un puzzle afin d’agrandir l’image. Vous pouvez l’imprimer ici.

Les enfants ont dessiné leurs autoportraits sur du papier kraft et nous avons collé le tout dans les cases vides. Cette année, je n’avais pas beaucoup d’élèves donc chacun avait un cadre, mais on peut aussi faire dessiner les enfants en duo ou trio sur le même cadre (où chacun dessine le portrait de l’autre).

Cette activité est parfaite pour le début de l’année afin de concevoir le trombinoscope de la classe. Elle peut aussi être faite dans le cadre d’une séquence sur le portrait/autoportrait.

Gommettes Minutes

« Il reste 10 min avant la fin des cours… Que vais-je pouvoir leur faire faire? « 

Voici une activité créative que les enfants aiment beaucoup et qui ne demande aucune installation préalable. Il s’agit des Gommettes Minutes!

Chaque enfant a une feuille blanche assez épaisse, format A5 et 2 ou 3 planches de gommettes. J’essaie de varier les formes et les couleurs des gommettes.

Ils ont 10 minutes pour réaliser le dessin de leur choix ou  sur un thème donné au préalable. Je chronomètre, ils adorent!

Si certains élèves sont bloqués dans leur réalisation, ils peuvent partir sur un paysage ou simplement un ensemble de couleurs (dégradé, couleurs chaudes/froides…)

Voici ce que ça a donné dans ma classe de CP:

IMG_20171127_085556

Et dans la classe de CM1/CM2 de ma collègue (que je remercie chaleureusement, au passage):

IMG_20171222_134807

Pour compléter ce travail, à un autre moment, les enfants peuvent se réunir pour s’exprimer et analyser leurs dessins ou ceux de leurs camarades.

Portraits en set de table

PicsArt_05-18-06.09.13

Nous continuons notre travail sur le portrait en référence à Isabelle Kessedjian, mais cette fois-ci, nous allons le transformer en set de table. Ça fera un chouette cadeau de fin d’année pour mes petits élèves!

IMG_20180518_151841

J’ai choisi de faire travailler les élèves en 2 ateliers (un pour créer les fonds et l’autre pour dessiner son personnage) mais on peut choisir de faire 2 séances distinctes où tous les enfants travailleront sur le même support.

Pour faire les fonds:

  • les enfants ont collé du papier journal sur une feuille épaisse A3
  • on créé un monotype (voir fonctionnement ici) avec de la peinture jaune et du papier bulle, pour l’impression.

IMG_20180509_120251

IMG_20180509_120347

IMG_20180509_120456

IMG_20180509_120536

IMG_20180509_120551

Les élèves ont dessiné leurs personnages en suivant la même technique que dans la séance précédente (crayon à papier puis pastels à l’huile). Je leur ai seulement demandé d’y ajouter un élément qui correspondrait à ce qu’ils voudraient faire quand ils seront grands. Ensuite, ils ont découpé leur dessin et l’ont collé sur leur fond. Puis j’y ai écrit la petite phrase « Quand je serai grand, je serai… » Ils ont signé et bordé leurs œuvres avec du masking tape de leur choix.

IMG_20180518_151815

Il ne me restait plus qu’à plastifier le tout pour en faire un joli set de table. Attention, pour la plastifieuse, mettre au plus bas (75 microns) car sinon le pastel à l’huile risque de couler en chauffant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Écrire un livre en arts plastiques

Document_2

Suite à notre travail, Rencontres autour de Keith Haring, nous nous sommes retrouvés avec pleins de bonhommes de toutes les couleurs. Nous en avons accroché certains dans la classe et puis nous avons eu l’idée de créer un livre autour de ces figurines et de tout ce qu’on avait appris sur les peintres. Du coup, nous voici en train de réaliser un conte en randonnée, un peu sur le modèle de Musette Souricette.

Nous avons commencé le début du livre en dictée à l’adulte puis les élèves se sont répartis en 8 groupes pour travailler chacun sur un artiste. Ils avaient juste à présenter le tableau étudié en une phrase. Puis, nous avons écrit la fin de l’histoire en classe entière, à nouveau en dictée à l’adulte. Le texte est assez long mais comme c’est un conte en randonnée, la structure y est répétitive et du coup la production écrite n’a pas été trop lourde pour mes CP.

Pour les illustrations, nous avons choisi nos plus beaux bonhommes et ajouté l’œuvre correspondante, ainsi qu’un portrait de l’artiste! Le tout présenté avec des cadres, comme dans un musée…

Ce travail nous a pris plusieurs semaines mais tout le monde est très content du résultat. Il ne nous reste plus qu’à le faire imprimer et relier afin que chaque élève reparte avec son exemplaire.Document_3

IMG_20180415_195835

Document_5

Document_6

Document_7

IMG_20180415_195849

Document_9

Document_10

Document_11

Pour voir le texte d’un peu plus près et connaitre les références des tableaux utilisés, c’est par ici.

Trombinoscope façon Keith Haring

PicsArt_03-22-05.02.23

Pour cette production, je me suis inspirée d’un coloriage trouvé ici.

Nous avons commencé par faire le fond avec des cercles tracés aux pastels à l’huile, en partant du vert clair au centre. Puis, nous avons peint à l’encre verte (claire au centre et plus foncée autour).

Chaque enfant avait un modèle de bonhomme, quelques papiers de soie, des ciseaux et un tube de colle. Ils devaient coller des petits morceaux de toutes les couleurs afin de recouvrir entièrement le personnage. Bien leur préciser qu’il faut mettre la colle sur le bonhomme et non sur le papier de soie. Ils peuvent superposer leurs collages afin de ne plus du tout voir le blanc de la feuille. Enfin, ils découpent leur création!

IMG_20180323_115350

Je me suis chargée de décorer le loup avec des morceaux de papier de soie noir.

Voici les modèles à imprimer:

Modèle loup

Modèle enfants

Enfin, nous collons nos créations sur le fond, on ajoute quelques tracés au marqueur noir et surtout on colle nos petites photos sur chaque personnage pour transformer cette production en trombinoscope!

Cette activité est donc parfaite pour présenter la classe, notamment en début d’année! Elle peut aussi être un bon support à une séance d’EMC: connaissance de soi et des autres, se sentir membre d’une collectivité…

PicsArt_03-22-05.03.52

Côté histoire de l’art, je vous conseille deux courtes vidéos sur le travail de Keith Haring: Une minute au musée et D’art d’art (plus pour les cycles 3). Pour la fiche artiste, voici celle de Saperlipopette.

La fête des 100 jours d’école

PicsArt_03-07-03.02.56

Cette semaine, nous avons fêté les 100 jours d’école avec tous les CP. Avec ma collègue, nous avions mis en place des ateliers de numération et d’arts plastiques.

Nous avions trouvé énormément d’idées et de supports sur la toile, notamment chez Lutin Bazar, Le blog de chat noir et Dame Dubois.

Côté arts plastiques, j’avais mis 6 ateliers en place :

-Déguiser le nombre 100 avec tous les prénoms des élèves

IMG_20180307_093236

-Déguiser le nombre 100 en collant 100 boutons (à peu près 😉)

IMG_20180307_093224

-Déguiser le nombre 100 en faisant 100 points de peinture (avec une paille)

IMG_20180307_093332

-Déguiser le nombre 100 avec 100 coups de pinceaux

IMG_20180307_093319

-Découper et coller 100 carrés et 100 ronds, en référence à Victor Vasarely

PicsArt_03-07-03.02.56

-Décorer 100 bandes de graphisme à l’aide du répertoire graphique que vous trouvez ici

IMG_20180307_094858

PicsArt_03-07-03.06.52

Pour les déguisements du nombre 100, voici le gabarit à imprimer en A3.

On peut aussi partir sur une réalisation de 100 papillons… ou faire 100 empreintes de doigts

Et vous, vous faites quoi en arts plastiques pour la fête des 100 jours d’école?

Vous trouverez une multitude d’idées pour la fête des 100 jours par ici:  Rallye-Liens: le 100ème jour d'école

Papillons

IMG_20170310_150037

Bientôt le printemps! Alors on se prépare avec cette petite activité ludique autour des papillons qui permet d’utiliser 3 techniques plastiques.

  • Peinture en symétrie: les enfants disposent des taches de gouache sur leurs papillons puis les plient en suivant l’axe de symétrie.

PicsArt_02-09-09.01.01

  • Pastels grasses et encre: les enfants dessinent des graphismes aux pastels à l’huile sur leurs papillons (ici ronds et points), puis peignent avec l’encre de la couleur de leur choix.

PicsArt_02-09-08.59.51

  • Collage papier de soie: les enfants découpent des petits morceaux de papier de soie et les collent sur leurs papillons à l’aide de colle vinylique, qui sert aussi de vernis.

PicsArt_02-09-08.58.28

Et voici les Gabarits papillons à imprimer.

Matisse – Polynésie, la mer –

5_image_polynesie_1

Nous commençons notre travail sur Henri Matisse en partant de l’œuvre Polynésie, la mer réalisée en 1946.

Nous avons travaillé collectivement sur un grand format (3 feuilles format raisin réunies), en utilisant la technique du collage, comme Matisse.

IMG_20150320_115108

Pour réaliser le fond, les enfants ont collé (à la colle vinylique) du papier de soie de différentes teintes (bleu clair et foncé, blanc), du papier kraft bleu foncé, du papier crépon bleu clair, du papier métallisé bleu ainsi que des morceaux de papier aluminium. Ensuite, une fois sec, ils ont peint par dessus avec de l’encre bleu cyan.

IMG_20150320_115142(1)RE

Dans un second temps, nous avons analysé ensemble les différentes formes présentes dans le tableau de Matisse. Et hop! un petit travail en vocabulaire sur le champ lexical de la mer: algue, méduse, poisson, pieuvre…

Les enfants se sont amusés à reproduire ces différentes formes sur du papier canson blanc. Puis ils les ont découpées et collées sur le fond.

IMG_20150320_115119

Pour compléter la séance, la fiche artiste que vous trouverez sur le site de Saperlipopette.

Dans le prochain article du blog, nous vous présenterons la suite de notre travail sur Henri Matisse!