Dessin

Art et football

IMG_20180604_164905

Cette année, j’ai la grande chance 😉 d’avoir beaucoup d’élèves qui sont absolument fans de foot! Alors en ces temps de coupe du monde, quoi de mieux qu’une petite activité artistique ayant comme support un ballon de football!

Je suis repartie des œuvres de Sol LeWitt dont j’ai déjà parlé ici. Vous trouverez la fiche artiste sur le blog de Saperlipopette.

Les élèves avaient le choix de compléter leurs dessins aux pastels à l’huile ou au feutre.

Cette séance a beaucoup plu à mes petits élèves donc je leur ai proposé de réinvestir quelques-uns des artistes que l’on avait abordés durant l’année et d’illustrer leur ballon en référence à…

Pour mettre en place cette activité en cycle 1 et 2 (je laisserai les cycles 3 dessiner leurs graphismes seuls), voici les modèles à imprimer:

Tous ces ballons (que j’ai plastifié par deux) décorent maintenant la classe afin d’accueillir dignement le début de la coupe du monde dans quelques jours!

Pour compléter cette séance, je me suis servie des fiches proposées sur le blog Le livre du Sapienta qui a fait un énorme travail sur la coupe du monde 2018 !

Publicités

Art optique

Une idée d’activité en op’art qui change un peu des dessins en code barre ou des sphères en damier! Cette séance permet de travailler à la fois en géométrie, mesures et arts plastiques.

Le principe est tout simple. On dessine une forme sur le centre de la feuille au crayon à papier (ici, pour mes petits CP, des animaux faits au pochoir). Ensuite, on trace, au stylo ou au feutre très fin noir, des lignes verticales pour faire le fond et des lignes horizontales dans la forme choisie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La difficulté est évidemment le tracé à la règle. Pour mes CP, j’avais gradué la feuille pour qu’ils se repèrent davantage.Voici le modèle ici.

On peut aussi utiliser du papier millimétré avec les grands ou tout simplement leur faire graduer la feuille auparavant.

Pour mes petits élèves, l’entrainement a payé et ils ont tous réalisé de belles productions, même si les débuts n’ont pas été toujours faciles pour certains …;-)

En bonus, un petit collector des plus beaux: 😀 😀 😀

Au final, ils ont tellement aimé cette activité que c’est devenu un travail en autonomie récurrent dans la classe.

IMG_20180406_115522

Pour illustrer cette séance en histoire de l’art sur l’art optique, je vous conseille Une minute au musée sur Rêve de Victor Vasarely ainsi que le diaporama et la fiche artiste trouvés sur le blog de La classe des gnomes. Nous pouvons également aborder les œuvres de Sol LeWitt, artiste américain et figure aussi du op’art.

Portraits en set de table

PicsArt_05-18-06.09.13

Nous continuons notre travail sur le portrait en référence à Isabelle Kessedjian, mais cette fois-ci, nous allons le transformer en set de table. Ça fera un chouette cadeau de fin d’année pour mes petits élèves!

IMG_20180518_151841

J’ai choisi de faire travailler les élèves en 2 ateliers (un pour créer les fonds et l’autre pour dessiner son personnage) mais on peut choisir de faire 2 séances distinctes où tous les enfants travailleront sur le même support.

Pour faire les fonds:

  • les enfants ont collé du papier journal sur une feuille épaisse A3
  • on créé un monotype (voir fonctionnement ici) avec de la peinture jaune et du papier bulle, pour l’impression.

IMG_20180509_120251

IMG_20180509_120347

IMG_20180509_120456

IMG_20180509_120536

IMG_20180509_120551

Les élèves ont dessiné leurs personnages en suivant la même technique que dans la séance précédente (crayon à papier puis pastels à l’huile). Je leur ai seulement demandé d’y ajouter un élément qui correspondrait à ce qu’ils voudraient faire quand ils seront grands. Ensuite, ils ont découpé leur dessin et l’ont collé sur leur fond. Puis j’y ai écrit la petite phrase « Quand je serai grand, je serai… » Ils ont signé et bordé leurs œuvres avec du masking tape de leur choix.

IMG_20180518_151815

Il ne me restait plus qu’à plastifier le tout pour en faire un joli set de table. Attention, pour la plastifieuse, mettre au plus bas (75 microns) car sinon le pastel à l’huile risque de couler en chauffant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Isabelle Kessedjian, découverte

PicsArt_05-03-09.32.03

Dans le cadre de notre travail sur le portrait et l’autoportrait, nous avons découvert les dessins d’Isabelle Kessedjian. Beaucoup d’élèves connaissaient déjà le travail de cette artiste et étaient donc ravis.

Tout d’abord, nous avons regardé plusieurs de ces dessins pour les analyser et voir les traits communs  à tous: grosse tête ronde, 3 cercles concentriques pour les yeux, bras derrière le dos, corps qui part de la tête… Ensuite, j’ai tracé deux modèles sur le TNI et les enfants devaient s’entrainer à se dessiner de la même manière sur leurs ardoises.

IMG_20180503_143415

Puis, les élèves ont repris leurs modèles sur feuille Canson blanche, format A5. Ils ont dessiné au crayon à papier et ensuite colorié aux pastels grasses.

Pour compléter ce travail, je vous conseille l’article très complet de Fofyàl’école et la fiche artiste de Saperlipopette.

Cette séance a été une introduction à la réalisation d’un chouette set de table dont je vous parle très bientôt!!!

 

Galerie d’autoportraits

IMG_20161201_114755

Pour réaliser cette galerie d’autoportraits, je me suis inspirée d’une chouette idée trouvée ici.

Ces dessins ont été réalisés par des CP en 4 séances.
Première séance: nous avons étudié le visage de chacun et ce qui le compose: nez, bouche, oreilles, cheveux, pommettes, sourcils…Puis sur l’ardoise, les enfants ont créé un répertoire graphique pour dessiner de différentes façons tous ces éléments qui composent le visage.
Deuxième séance: nous avons repris, de mémoire, nos répertoires graphiques et chaque élève a dessiné sur une feuille blanche format A4, son portrait, au crayon à papier et aux crayons de couleur. J’ai bien insisté sur le fait qu’on devait voir la pupille des yeux et sa couleur, ainsi que le cou et le haut des épaules.
Troisième séance: sur du papier kraft marron, les élèves ont dessiné les contours de leur autoportrait (en reprenant leur modèle de la séance précédente). Puis avec des pastels à l’huile, ils ont coloré leur visage en beige ou marron, puis les yeux, les cheveux, les pommettes… Le portrait doit être entièrement colorié. Enfin ils ont repassé au pastel noir, tous les contours de leur visage.

IMG_20161201_114849

Quatrième séance: chaque élève a choisi un cadre qu’il a colorié aux crayons de couleur.

Vous trouverez les modèles de cadres à imprimer ici (en A3, c’est mieux😉).

Enfin nous avons collé les portraits dans les cadres et écrit le nom de l’élève dessus!

IMG_20161201_114812

Continuer un dessin de Jean Dubuffet

PicsArt_04-12-04.29.22

Il y a quelques semaines, nous nous sommes intéressés avec mes élèves à l’art Brut et plus précisément à Jean Dubuffet. Nous avons regardé et étudié plusieurs œuvres de lui. Je vous conseille le site de la fondation de Jean Dubuffet pour en savoir davantage sur cet artiste. Nous avons aussi visionné la petite série Une minute au musée consacrée à l’œuvre Site agité.

Je suis partie d’un coloriage que j’avais trouvé sur Momes.net mais impossible de remettre la main dessus sur leur site donc le voici en version pdf.

On imprime le document tel quel pour des cycles 3 mais on peut l’agrandir pour des cycles 2 afin d’avoir des formes plus grosses et donc plus simples au niveau du graphisme. Ensuite, on divise ce document en petits carrés de 6cm/6cm.

IMG_20171220_153655

On distribue à chaque enfant une feuille blanche épaisse type canson (format A5 pour mes CP) et un petit carré que l’élève va coller au centre de sa feuille.

Ensuite, il doit, au stylo ou au feutre fin noir, continuer les lignes présentes sur la photocopie. Puis quand toute la feuille est dessinée, on passe à la couleur (feutres fins rouge et bleu foncé)

Plusieurs contraintes à respecter par les élèves:

  • remplir toute la feuille avec des lignes courbes fermées
  • repasser avec son stylo le tracé de la photocopie
  • ne pas laisser de hachures en noir, repasser au feutre bleu ou rouge
  • faire au moins 3 ou 4 formes coloriées et hachurées
  • la production est finie quand on ne s’aperçoit plus qu’il y a un modèle collé au centre…enfin normalement 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la fiche artiste, je vous renvoie sur le blog de Saperlipopette.

Fête des mères, inspiration M.C.Escher

Suite à ma lecture d’un article sur Maurits Cornelis Escher trouvé ici, j’ai eu l’idée de me servir des pavages pour fabriquer un bijou pour la fête des mères. Je n’ai pas encore testé avec ma classe (même si je fais chaque année du plastique fou et que c’est toujours une réussite;-)) mais ces bijoux ont été réalisés sans problèmes par ma fille qui est en CE1.

Tout d’abord, imprimer le fichier pdf des pavages trouvé sur le site donné plus haut. J’ai réduit le format des pdf en A5 en les photocopiant (ça donne des pavages plus petits et c’est plus joli).

Ensuite, on trace les pavages sur du plastique fou (ou on peut les photocopier si votre plastique fou résiste à la photocopieuse). On colorie au crayon de couleur ou au feutre permanent.

Puis on découpe la forme qu’on désire dans le plastique. Attention, il rétrécit beaucoup donc il faut des formes assez grandes. On n’oublie pas de perforer le plastique à l’endroit où l’on voudra mettre le fil. On met au four (le temps et la température sont variables selon les marques de plastique fou).

Voici le plastique avant cuisson:

IMG_20180403_180331

Après cuisson:

IMG_20180403_181228

Enfin, on accroche un joli fil, quelques perles et le tour est joué. On peut compléter le cadeau par une carte réalisée aussi avec les pavages que l’on colorie tout simplement!

IMG_20180404_144307

IMG_20180404_144320

IMG_20180404_144414

Pour les plus grands, ce bricolage peut être complété par un pavage réalisé avec un gabarit que les enfants vont construire eux-mêmes (voir explication, toujours sur la page de Canson). Ceci est un très bon exercice de repérage et déplacement dans l’espace.

Ma collègue s’est lancée dans cette production avec ses élèves de CM1/CM2 et voici ce que ça donne (bravo à eux pour leur patience et leurs magnifiques pavages!):

Pour la fiche artiste, je vous conseille celle du blog Les trouvailles de Karinette que je trouve très complète.

Écrire un livre en arts plastiques

Document_2

Suite à notre travail, Rencontres autour de Keith Haring, nous nous sommes retrouvés avec pleins de bonhommes de toutes les couleurs. Nous en avons accroché certains dans la classe et puis nous avons eu l’idée de créer un livre autour de ces figurines et de tout ce qu’on avait appris sur les peintres. Du coup, nous voici en train de réaliser un conte en randonnée, un peu sur le modèle de Musette Souricette.

Nous avons commencé le début du livre en dictée à l’adulte puis les élèves se sont répartis en 8 groupes pour travailler chacun sur un artiste. Ils avaient juste à présenter le tableau étudié en une phrase. Puis, nous avons écrit la fin de l’histoire en classe entière, à nouveau en dictée à l’adulte. Le texte est assez long mais comme c’est un conte en randonnée, la structure y est répétitive et du coup la production écrite n’a pas été trop lourde pour mes CP.

Pour les illustrations, nous avons choisi nos plus beaux bonhommes et ajouté l’œuvre correspondante, ainsi qu’un portrait de l’artiste! Le tout présenté avec des cadres, comme dans un musée…

Ce travail nous a pris plusieurs semaines mais tout le monde est très content du résultat. Il ne nous reste plus qu’à le faire imprimer et relier afin que chaque élève reparte avec son exemplaire.Document_3

IMG_20180415_195835

Document_5

Document_6

Document_7

IMG_20180415_195849

Document_9

Document_10

Document_11

Pour voir le texte d’un peu plus près et connaitre les références des tableaux utilisés, c’est par ici.

Rencontres autour de Keith Haring

Suite à notre lecture de Musette Souricette* et à notre découverte des œuvres de Keith Haring, nous avons eu  l’idée d’emmener notre bonhomme à la rencontre d’autres artistes.

Cela m’a donc donné l’idée d’entremêler les artistes au travers de coloriages.

Pour imprimer les coloriages, c’est par ici:

Coloriage Haring vs Kandinsky

Coloriage Haring vs Klee

Coloriage Haring vs Klimt

Coloriage Haring vs Mondrian

Coloriage Haring / Miro

Et pour créer vous mêmes vos propres coloriages, voici le modèle vierge:

Coloriage Haring vierge

 

IMG_20180328_091153

Kandinsky: crayons de couleur

IMG_20180328_091244

Klee: Pastels à l’huile

IMG_20180329_164433

Klimt: pastels à l’huile diluées à l’essence de térébenthine + cerne relief couleur or

IMG_20180328_091209

Mondrian: feutres fins

IMG_20180330_115401

Miro: feutres fins

Avec le modèle vierge, mes élèves ont travaillé sur le pointillisme (en référence à Georges Seurat), les coups de pinceaux à la manière impressionniste et les « sérigraphies » d’Andy Warhol.

IMG_20180322_165807

IMG_20180329_164407

warhol

Toutes ces rencontres nous ont donnés envie de raconter les aventures de ce bonhomme tout blanc…Donc idée de production écrite à suivre ici 😉

*Musette Souricette: Un grand merci au Blog de chat noir qui propose notamment d’excellentes fiches de compréhension pour le cycle 2, le diaporama des œuvres… Vous trouverez aussi une foule d’idées pour l’exploitation de cet album chez Teacher Charlotte et La maitresse et ses monstrueux.

Grant Wood vs Niki de Saint Phalle

PicsArt_03-15-03.51.05

« Détourner, c’est faire sortir une image ou une chose de son destin attendu, dévier sa course et bouleverser sa perception »  Sophie Pujas, Pirates!L’art du détournement culturel.

A l’heure où le détournement d’images est tendance, quoi de mieux que d’aborder l’art plastique à l’école de cette manière. On sort définitivement  du fameux « à la manière de » et on considère alors l’œuvre d’art comme un support qui nous permet de raconter une nouvelle histoire.

Notre travail en histoire de l’art nous a permis d’aborder deux œuvres d’arts très connues:

Grant Wood - American Gothic - Google Art Project.jpg

American Gothic, Grant Wood, 1930

Résultat de recherche d'images pour

Nana, Niki de Saint Phalle, 1960/1970

Nous les avons étudiées séparément puis mises en parallèle afin d’en voir les différences ou ressemblances. Voici les oppositions que les élèves ont évoquées:

triste/joyeux
sombre/coloré
peur/accueillant
pointu/rond

Au vu de ces différences, nous avons décidé de se faire rencontrer ces deux œuvres afin de donner un peu de joie à ces paysans américains!

Je vous propose un travail spécifique pour chaque cycle:

  • coloriage en référence à Niki de Saint Phalle pour les cycles 2, ici
  • tracé libre de motifs en référence à Niki de Saint Phalle pour les cycles 3, ici

IMG_20180308_161934

Pour le fond, nous avons décidé de tamponner de la gouache à l’éponge.

L’oeuvre de Grant Wood est propice au détournement culturel, la preuve en images sur ce blog et en vidéo avec la très bonne série d’Arte, A Musée Vous, A Musée Moi.

Pour les élèves de cycle 3, je vous renvoie sur la page de France.tveducation qui présente un petit documentaire sur les Nanas de Niki de Saint Phalle.

Pour la fiche artiste, je vous conseille le blog de Saperlipopette.