couleurs

Joan Miró – Monotypes –

PicsArt_02-01-06.43.52

Nous continuons notre travail sur Miró en utilisant cette fois-ci la technique du monotype.

Le monotype est un procédé d’impression où il s’agit de peindre sur un support non poreux (verre, plexiglas…). La peinture est ensuite passée sous presse avec un papier qui reçoit l’épreuve.

Dans un premier temps, les enfants ont repris les différentes formes que nous avions vues la semaine passée dans les œuvres de Miró. Chaque élève a dessiné sur son ardoise la forme qu’il préférait:

Puis j’ai repris toutes les formes collectées et nous avons créé notre répertoire de formes que vous pouvez imprimer ici.

PicsArt_02-01-09.05.59

Dans un deuxième temps, chaque élève est venu créé individuellement son monotype pendant que les autres faisaient un coloriage de Miró trouvé ici:

Coloriage Miro

Pour la technique du monotype, j’ai enduit, au rouleau en mousse, la surface d’un miroir de gouache noire, puis les enfants sont venus dessiner leurs formes à l’aide d’un coton tige. Nous avons fait l’impression sur une feuille de canson blanche format A5.

L’impression est plus ou moins foncée selon le dosage de peinture sur la plaque et le poids de la presse sur la feuille.

IMG_20180201_141911

Dans un dernier temps, les élèves ont peint à l’encre leurs impressions avec les couleurs de Miró, of course!

IMG_20180201_154758

Et voici le résultat final:

PicsArt_02-01-06.41.44

Prochain article sur le blog: la dernière partie de notre travail sur Miró, une activité ludique et collective!

Publicités

Matisse – La Gerbe –

art_d23_0002_02

Nous continuons notre travail sur Henri Matisse avec l’œuvre La Gerbe, réalisée en 1953.

Les enfants ont commencé par s’exprimer sur cette œuvre. Ils ont établi un lien avec les algues de Polynésie, la mer. Ils ont remarqué aussi que la technique était la même, à savoir le collage. Ils ont trouvé que le mélange des couleurs chaudes et froides était « bizarre mais joli! »

Nous avons décidé de reprendre les mêmes couleurs et les mêmes formes pour réaliser notre propre collage, mais qui serait un « vitrail », histoire d’apporter un peu de transparence aux couleurs!

PicsArt_02-02-06.21.46.jpg

Chaque élève a reproduit, au crayon à papier, une forme sur un papier blanc format A5. Puis il a inséré la feuille dans une pochette plastique et choisi une couleur de tube Arti’stick (voir fonctionnement ici). Les élèves ont peint leur forme avec leur couleur. On a attendu 24h que ça sèche. Enfin les enfants ont collé leur création sur la fenêtre de la classe en essayant de reproduire la forme générale de La Gerbe.

IMG_20150320_125104

Picasso – La colombe de la Paix –

La colombe de la paix Picasso

La colombe de la paix, Pablo Picasso, 1949

Pour travailler sur la notion de fraternité avec les enfants, nous avons décidé de produire une œuvre collective en ayant comme point de départ la très symbolique colombe de la paix de Picasso.

J’ai tracé les contours de l’oiseau au crayon à papier sur une feuille blanche format raisin (si c’est compliqué, il y a toujours l’application Posterazor que je présente ici). Les enfants avaient 15 teintes différentes de peinture à leur disposition.

La consigne est simple: « Tu dois donner vie à cette colombe en choisissant une couleur et en l’appliquant par petites touches avec ton index. »

IMG_20180118_160320

Les enfants ont peint en 2 étapes. Pour la première, ils n’avaient pas le droit de peindre sur l’empreinte de leurs camarades. Nous avons attendu que ça sèche. Puis pour la deuxième étape, ils devaient combler tout l’espace resté blanc.

IMG_20180118_173203

Ensuite, j’ai repassé le contour de l’oiseau au marqueur noir. Puis les élèves ont signé avec leur couleur et leur empreinte!

PicsArt_01-18-08.34.27

Et voici, notre colombe de la paix à nous (qui ressemble plus à un oiseau tropical 😉 ), empreinte de fraternité et d’engagement collectif …(et hop, une petite séance d’enseignement moral et civique!!!).

Nous ne pouvons pas parler de Pablo Picasso sans mentionner le documentaire d’Henri-Georges Clouzot réalisé en 1956 et intitulé Le mystère Picasso. Ce film présente l’artiste en train de peindre au travers d’une vitre, ce qui nous permet d’assister au processus créatif. Pour visionner l’introduction du film, c’est par ici.

Pour la fiche artiste, je vous renvoie sur le blog de la vie  en classe qui propose une fiche cycle 2 et une lecture documentaire cycle 3.