plastique fou

Fête des mères, inspiration M.C.Escher

Suite à ma lecture d’un article sur Maurits Cornelis Escher trouvé ici, j’ai eu l’idée de me servir des pavages pour fabriquer un bijou pour la fête des mères. Je n’ai pas encore testé avec ma classe (même si je fais chaque année du plastique fou et que c’est toujours une réussite;-)) mais ces bijoux ont été réalisés sans problèmes par ma fille qui est en CE1.

Tout d’abord, imprimer le fichier pdf des pavages trouvé sur le site donné plus haut. J’ai réduit le format des pdf en A5 en les photocopiant (ça donne des pavages plus petits et c’est plus joli).

Ensuite, on trace les pavages sur du plastique fou (ou on peut les photocopier si votre plastique fou résiste à la photocopieuse). On colorie au crayon de couleur ou au feutre permanent.

Puis on découpe la forme qu’on désire dans le plastique. Attention, il rétrécit beaucoup donc il faut des formes assez grandes. On n’oublie pas de perforer le plastique à l’endroit où l’on voudra mettre le fil. On met au four (le temps et la température sont variables selon les marques de plastique fou).

Voici le plastique avant cuisson:

IMG_20180403_180331

Après cuisson:

IMG_20180403_181228

Enfin, on accroche un joli fil, quelques perles et le tour est joué. On peut compléter le cadeau par une carte réalisée aussi avec les pavages que l’on colorie tout simplement!

IMG_20180404_144307

IMG_20180404_144320

IMG_20180404_144414

Pour les plus grands, ce bricolage peut être complété par un pavage réalisé avec un gabarit que les enfants vont construire eux-mêmes (voir explication, toujours sur la page de Canson). Ceci est un très bon exercice de repérage et déplacement dans l’espace.

Ma collègue s’est lancée dans cette production avec ses élèves de CM1/CM2 et voici ce que ça donne (bravo à eux pour leur patience et leurs magnifiques pavages!):

Pour la fiche artiste, je vous conseille celle du blog Les trouvailles de Karinette que je trouve très complète.