Peinture

Grant Wood vs Niki de Saint Phalle

PicsArt_03-15-03.51.05

« Détourner, c’est faire sortir une image ou une chose de son destin attendu, dévier sa course et bouleverser sa perception »  Sophie Pujas, Pirates!L’art du détournement culturel.

A l’heure où le détournement d’images est tendance, quoi de mieux que d’aborder l’art plastique à l’école de cette manière. On sort définitivement  du fameux « à la manière de » et on considère alors l’œuvre d’art comme un support qui nous permet de raconter une nouvelle histoire.

Notre travail en histoire de l’art nous a permis d’aborder deux œuvres d’arts très connues:

Grant Wood - American Gothic - Google Art Project.jpg

American Gothic, Grant Wood, 1930

Résultat de recherche d'images pour

Nana, Niki de Saint Phalle, 1960/1970

Nous les avons étudiées séparément puis mises en parallèle afin d’en voir les différences ou ressemblances. Voici les oppositions que les élèves ont évoquées:

triste/joyeux
sombre/coloré
peur/accueillant
pointu/rond

Au vu de ces différences, nous avons décidé de se faire rencontrer ces deux œuvres afin de donner un peu de joie à ces paysans américains!

Je vous propose un travail spécifique pour chaque cycle:

  • coloriage en référence à Niki de Saint Phalle pour les cycles 2, ici
  • tracé libre de motifs en référence à Niki de Saint Phalle pour les cycles 3, ici

IMG_20180308_161934

Pour le fond, nous avons décidé de tamponner de la gouache à l’éponge.

L’oeuvre de Grant Wood est propice au détournement culturel, la preuve en images sur ce blog et en vidéo avec la très bonne série d’Arte, A Musée Vous, A Musée Moi.

Pour les élèves de cycle 3, je vous renvoie sur la page de France.tveducation qui présente un petit documentaire sur les Nanas de Niki de Saint Phalle.

Pour la fiche artiste, je vous conseille le blog de Saperlipopette.

Publicités

La fête des 100 jours d’école

PicsArt_03-07-03.02.56

Cette semaine, nous avons fêté les 100 jours d’école avec tous les CP. Avec ma collègue, nous avions mis en place des ateliers de numération et d’arts plastiques.

Nous avions trouvé énormément d’idées et de supports sur la toile, notamment chez Lutin Bazar, Le blog de chat noir et Dame Dubois.

Côté arts plastiques, j’avais mis 6 ateliers en place :

-Déguiser le nombre 100 avec tous les prénoms des élèves

IMG_20180307_093236

-Déguiser le nombre 100 en collant 100 boutons (à peu près 😉)

IMG_20180307_093224

-Déguiser le nombre 100 en faisant 100 points de peinture (avec une paille)

IMG_20180307_093332

-Déguiser le nombre 100 avec 100 coups de pinceaux

IMG_20180307_093319

-Découper et coller 100 carrés et 100 ronds, en référence à Victor Vasarely

PicsArt_03-07-03.02.56

-Décorer 100 bandes de graphisme à l’aide du répertoire graphique que vous trouvez ici

IMG_20180307_094858

PicsArt_03-07-03.06.52

Pour les déguisements du nombre 100, voici le gabarit à imprimer en A3.

On peut aussi partir sur une réalisation de 100 papillons… ou faire 100 empreintes de doigts

Et vous, vous faites quoi en arts plastiques pour la fête des 100 jours d’école?

Vous trouverez une multitude d’idées pour la fête des 100 jours par ici:  Rallye-Liens: le 100ème jour d'école

Picasso – La colombe de la Paix –

La colombe de la paix Picasso

La colombe de la paix, Pablo Picasso, 1949

Pour travailler sur la notion de fraternité avec les enfants, nous avons décidé de produire une œuvre collective en ayant comme point de départ la très symbolique colombe de la paix de Picasso.

J’ai tracé les contours de l’oiseau au crayon à papier sur une feuille blanche format raisin (si c’est compliqué, il y a toujours l’application Posterazor que je présente ici). Les enfants avaient 15 teintes différentes de peinture à leur disposition.

La consigne est simple: « Tu dois donner vie à cette colombe en choisissant une couleur et en l’appliquant par petites touches avec ton index. »

IMG_20180118_160320

Les enfants ont peint en 2 étapes. Pour la première, ils n’avaient pas le droit de peindre sur l’empreinte de leurs camarades. Nous avons attendu que ça sèche. Puis pour la deuxième étape, ils devaient combler tout l’espace resté blanc.

IMG_20180118_173203

Ensuite, j’ai repassé le contour de l’oiseau au marqueur noir. Puis les élèves ont signé avec leur couleur et leur empreinte!

PicsArt_01-18-08.34.27

Et voici, notre colombe de la paix à nous (qui ressemble plus à un oiseau tropical 😉 ), empreinte de fraternité et d’engagement collectif …(et hop, une petite séance d’enseignement moral et civique!!!).

Nous ne pouvons pas parler de Pablo Picasso sans mentionner le documentaire d’Henri-Georges Clouzot réalisé en 1956 et intitulé Le mystère Picasso. Ce film présente l’artiste en train de peindre au travers d’une vitre, ce qui nous permet d’assister au processus créatif. Pour visionner l’introduction du film, c’est par ici.

Pour la fiche artiste, je vous renvoie sur le blog de la vie  en classe qui propose une fiche cycle 2 et une lecture documentaire cycle 3.

 

Noël multicolore

IMG_20171204_151452

Après le Noël en rouge et blanc, voici trois idées pour un Noël coloré!

IMG_20151216_093803

Le set de table à offrir…ou pas!

Un petit coloriage de paysage de Noël imprimé en A3, trouvé ici. On décore avec des gommettes et on repasse quelques contours au feutre doré/argenté. On le colle sur du papier noir épais, on plastifie et le tour est joué!

IMG_20171204_144445

Les décorations en pain de mie (rassis de préférence 😉 mais pas trop quand même)

Les enfants découpent à l’emporte-pièce,  des formes de Noël, of course. Ils font un trou, à l’aide d’une paille, en haut de la forme. On peint avec un mélange, mi gouache mi colle vinylique. Puis ils décorent avec des paillettes ou des sequins avant que ça ne soit sec. Un petit bout de rafia pour accrocher le tout. « Oh maitresse, ça brille!!! » Bref, effet assuré! En plus, ça se garde très longtemps sans perdre sa couleur. La photo montre des décos faites il y a 7 ans!

IMG_20151216_084800

Les décorations en papier de soie

Les élèves collent du papier de soie sur une étoile cartonnée (préalablement perforée). On utilise de la colle vinylique qui permet de vernir en même temps. Puis saupoudrage de paillettes. Pour le séchage, on dispose les étoiles sur du plastique (type grand sac poubelle) pour éviter que ça se déchire. On attache avec un joli fil doré! Pirouette, cacahuète 😆

Bientôt sur le blog, une activité ludique pour combler cette looooongue semaine avant Noël ou simplement occuper vos enfants durant les vacances!!!

 

Deux idées en une!

Allez on commence par un petit travail sur les cercles concentriques de Kandinsky:

Résultat de recherche d'images pour "cercles concentriques kandinsky"

Pour la fiche artiste, je vous invite à aller sur le blog de Saperlipopette qui propose tout ce qu’il faut.

Pour les petits, on trace nous même les cercles au compas et ils peignent à la gouache ou à l’acrylique (éternel débat ici). Pour les grands, un peu de géométrie en traçant leur cercle eux mêmes! On peut aussi les laisser peindre sans marquage préalable…

On a déjà un beau rendu avec ce travail:

IMG_20171129_114837re

On peut se servir de ces cercles pour créer un mobile, une affiche ou un autre projet:

IMG_20171127_085827re

Pour ces fleurs, les élèves ont collé leur cercle coloré sur du papier kraft, puis au feutre fin noir, ils ont dessiné les pétales, tiges, insectes…